En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Herculanum

Herculanum
Herculanum

Ville de la Campanie antique, à l'E. de Naples, sur les pentes du Vésuve (aujourd'hui Ercolano).

Elle a été, comme Pompéi, Stabies et Oplontis, détruite par l'éruption du Vésuve, le 24 août 79 après J.-C. Du viiie au ve s. avant J.-C., elle fut probablement habitée par une population mêlée d'Osques, d'Étrusques et de Grecs. Vers la fin du ve s. avant J.-C., elle fut conquise par les Samnites puis transformée en municipe romain en 89 avant J.-C. Le site fut découvert en 1709, mais le dégagement complet avec conservation ne fut entrepris qu'au xixe s., puis poursuivi à partir de 1927. Le centre de l'agglomération est constitué par une large rue est-ouest, le decumanus maximus, donnant accès à plusieurs édifices publics. Les maisons de la ville, pour la plupart à atrium central, avaient gardé leur décoration de peinture et de mosaïque, et souvent leur mobilier de bois, préservé par la boue. Les plus remarquables sont la « maison samnite » avec sa décoration de Ier style (stucs peints imitant des revêtements de marbre précieux), la « maison de l'atrium », à mosaïque, décorée en IIIe style sous le règne de Claude, la « maison de Neptune et d'Amphitrite » avec son nymphée revêtu de mosaïques murales. De nombreuses œuvres d'art et peintures murales sont conservées au musée de Naples. En 1997, les zones archéologiques de Pompéi, Herculanum et Torre Annunziata ont été inscrites par l'Unesco sur la liste des sites du patrimoine mondial.