En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dublin

en gaélique Baile Átha Cliath (« la ville du gué aux claies »)

Dublin
Dublin

Capitale de la République d'Irlande, sur la mer d'Irlande.

  • Population : 527 612 hab. (recensement de 2011)
  • Population pour l'agglomération : 1 120 870 hab. (estimation pour 2011)

GÉOGRAPHIE

Située au fond d'une baie semi-circulaire qui entaille la côte orientale de l'île, Dublin est le premier port de commerce irlandais, en relation surtout avec la Grande-Bretagne (exportation des produits de l'élevage, importation de produits manufacturés et d'énergie), ainsi que le premier port de pêche. Dublin a la moitié des emplois industriels de l'Irlande (avec notamment le textile et la chimie). Le quartier du port (les Docklands) a été transformé en centre d’affaires et en quartier d’habitation. Premier centre culturel et religieux, Dublin a deux cathédrales et deux universités (une catholique et une protestante). L'expansion de Dublin s'effectue surtout le long de la côte vers le N.-E. et le S.-E. L'agglomération rassemble plus du quart de la population totale du pays.

HISTOIRE

La fondation de Dublin est due aux Norvégiens (vers 831), qui en font la capitale de leurs établissements irlandais. Passée aux mains des Danois, elle garde son caractère scandinave, même après la bataille de Clontarf, jusqu'à la conquête du territoire par Richard de Clare,dit Strongbow, en 1170. Puis Henri II s'en empare et lui donne une charte en 1172, l'ouvrant comme colonie aux gens de Bristol. D'autres chartes, concédées par les Plantagenêts (1207, 1216, 1217 et 1227), accorderont à Dublin d'importantes libertés. La ville devient alors le centre le plus actif du commerce avec l'Angleterre. C'est surtout la capitale du « Pale », partie anglicisée de l'Irlande médiévale. Là se trouve le château du représentant du roi (justicier, lieutenant, député) et se tient ― rarement ― le Parlement d'Irlande, pâle réplique du Parlement anglais, encore amoindri par la loi Poynings de 1495. Au xvie s., après la reprise en main de l'Irlande par les Tudors, si le resserrement des liens avec l'Angleterre accroît l'importance de Dublin (une université [Trinity College] y est créée en 1591), cette situation en fait aussi un enjeu d'importance pendant la guerre civile. Au xviiie s., avec l'enracinement d'une aristocratie anglo-irlandaise et la prospérité générale des îles Britanniques, Dublin devient une grande cité, faisant dès lors figure de capitale nationale. En 1922, elle est proclamée capitale du nouvel État libre d'Irlande.

BEAUX-ARTS

Cathédrales et églises médiévales très restaurées au xixe s. Demeures et monuments des xviie-xviiie s. Trinity College conserve de précieux manuscrits enluminés irlandais des viie-viiie s. Musée national (antiquités irlandaises) et Galerie nationale (écoles européennes).