En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Djenné ou Dienné

Djenné
Djenné

Ville du Mali, sur le Bani, S.-O. de Mopti.

HISTOIRE

Si le site semble occupé depuis au moins le xviiie siècle, sa fondation par les Soninkés remonterait plus sûrement au xive siècle. Son rôle, à un carrefour important de peuples et de genres de vie, fut surtout commercial, en relation avec Tombouctou, à 400 km à l'aval au débouché du désert.

Djenné fut une capitale régionale successivement aux mains de l'empire du Mali, puis des Songhaïs (→ Empire songhaï de Gao), des Marocains, des Peuls et des Toucouleurs, avant d'être prise par le colonel Archinard en 1893 et de passer sous domination française.

Ce fut aussi un centre religieux islamique, comme en témoigne encore aujourd'hui sa célèbre grande mosquée (reconstruite en 1905). La ville n'est plus aujourd'hui qu'un simple centre commercial.

ARCHÉOLOGIE

La civilisation de Djenné, et plus largement celle du delta intérieur du Niger prennent place aux côtés des civilisations de Nok et d'Ife au Nigeria et des Saos au Tchad. Jarres et statuettes en terre cuite, dont les plus anciennes remontent au xive siècle, pourraient être liées à un rituel funéraire.