En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bakou

en azéri Baki

Bakou
Bakou

Capitale de l'Azerbaïdjan, sur la Caspienne.

  • Population pour l'agglomération : 2 122 900 hab. (estimation pour 2011)

Sur la rive méridionale de la presqu'île d'Apchéron, dans un paysage semi-désertique, que balaient des vents violents, la ville s'étage en amphithéâtre autour d'une vaste baie. Établi sur une colline, le noyau historique conserve des vestiges architecturaux des époques turque et persane (palais des chahs de Chirvan, mosquées, mausolée) et un musée des tapis et des arts populaires. La ville administrative moderne s'est développée en contrebas, entourée de satellites industriels, tandis que les cités pétrolières, construites sur pilotis, et les plates-formes de forage s'avancent dans la Caspienne. La ville regroupe le quart de la population de l'Azerbaïdjan. Principal centre d'exploitation pétrolière du pays jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, Bakou reste un symbole de cette activité. L'extraction, qui remonte au dernier quart du xixe s., est à l'origine du développement économique urbain. L'épuisement des réserves explique le déclin de la production, en dépit de l'exploitation des nappes sous-marines en Caspienne. L'avance acquise dans le domaine technologique a été mise à profit pour développer l'industrie du raffinage (trois grandes raffineries), la pétrochimie et surtout la production d'équipements destinés à l'extraction des hydrocarbures. À ces branches de spécialisation s'ajoutent diverses industries légères et alimentaires, qui font de Bakou un centre industriel majeur. S'y ajoutent d'importantes fonctions administratives, commerciales, touristiques et culturelles. Le port constitue un secteur important de l'activité économique.

HISTOIRE

Fondée probablement à l'époque sassanide, Bakou fit partie de la principauté des chahs de Chirvan puis de l'Iran séfévide et fut annexée à l'Empire russe en 1806. Elle devint en 1920 la capitale de la R.S.S. d'Azerbaïdjan puis, en 1991, celle de la République (indépendante) d'Azerbaïdjan.