En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aigion ou Ægion ou Aighio

Ville et port de Grèce, sur la côte nord du Péloponnèse (nome d'Achaïe).

  • Population : 19 000 hab.

Le nom d'Ægion rappelait celui de la chèvre, nourrice de Jupiter. Ce port de commerce était l'une des douze cités de l'antique Ligue achéenne. Agamemnon y réunit les chefs grecs avant la guerre de Troie. Après la destruction d'Héliké, en 373 avant J.-C., Ægion devint la capitale de l'Achaïe et le siège du sanctuaire fédéral (Homarion) où se tenaient les assemblées de la Ligue achéenne.

Pendant la période byzantine, Ægion prit le nom slave de Vostitsa. Lors du partage de la Morée, en 1209, elle fut donnée par Geoffroy de Villehardouin, sous le titre de baronnie de la Vostice, puis, sous le nom de baronnie de la Grite, au seigneur Hugues de Charpigny.

Le bois sacré (Ainarion) et l'Homarion, sanctuaire fédéral de Zeus Homarios, ou Homagyrios, étaient localisés près d'importantes sources qui jaillissent encore dans la ville basse. De la ville antique, subsistent quelques vestiges de l'enceinte, sur le coteau qui domine le port, et un souterrain, composé de chambres et de couloirs, taillés dans le roc, maçonnés et stuqués, avec des silos et des citernes.