En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yonne

Rivière du Bassin parisien, affluent de la Seine (rive gauche) ; 293 km (bassin de près de 11 000 km2).

Née dans le Morvan, au pied du mont Prénelay, elle coule dans des gorges profondes, boisées, passe au pied de Château-Chinon, à Clamecy, où elle reçoit (rive gauche) le Beuvron, à Cravant, où elle reçoit (rive droite) la Cure, et à Auxerre. Le Serein et l'Armançon lui parviennent ensuite à droite; elle passe à Joigny, Sens, Pont-sur-Yonne, et finit au pont de Montereau-Fault-Yonne. Elle est canalisée et classée comme navigable sur 107,9 km, entre Auxerre, où elle est rejointe par le canal du Nivernais, et Montereau. Le déclassement du canal du Nivernais, réservé désormais à la plaisance, a réduit d'autant le trafic commercial sur l'Yonne canalisée. Par contre, un port de plaisance a été aménagé à Auxerre. L'Yonne est le plus irrégulier des affluents de la Seine : en effet, le Morvan reçoit une énorme quantité de pluies et la rivière traverse des terrains imperméables. Ses crues ont lieu de la mi-hiver à la fin du printemps ; un barrage a été construit à Pannesière-Chaumard (Nièvre) pour régulariser son cours et celui de la Seine (d'autres barrages ont été aménagés dans son bassin, sur la Cure [Crescent, Settons], sur le Chalaux [Chaumeçon]). Le débit moyen de l'Yonne, supérieur à celui de la Seine au confluent, est de 105 m3s ; le débit maximal de 1 300 m3s.