En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Thur

Rivière d'Alsace, affluent de la rive gauche de l'Ill. Longueur : 58 km. Bassin versant : 272 km² (330 km² avec la Vieille-Thur).

Elle prend sa source à 1 050 m d'altitude, au pied du Rainkopf, dans les Vosges, arrose Wildenstein, Kruth, Thann et conflue avec l'Ill près d'Ensisheim, en aval de Mulhouse.

Son débit moyen annuel est d'environ 5,5 m3/s, avec un étiage pouvant atteindre moins de 1 m3/s en été ou en hiver lors des périodes de gel, mais cette rivière impétueuse peut également connaître des crues importantes au printemps lors de la fonte des neiges, ou l'hiver sous l'effet du foehn, et son débit peut atteindre plus de 150 m3/s (190 m3/s en en décembre 1947).

Par sa capacité à laminer les ondes de crue et à soutenir les débits d'étiage, la retenue artificielle de Kruth-Wildenstein permet en grande partie une régulation de ce débit. Elle est reliée à la Lauch par le canal des Douze Moulins (26 km).

La Thur alimente 7 sites hydroélectriques dont la puissance maximale brute totale dépasse les 1 300 KW. Son bassin est marqué par une forte industrialisation (industrie textile, teintures, impression, mécanique) et la pollution de ses eaux atteignait des niveaux inquiétants lorsque fut signé en 1983 un contrat de rivière, le premier en France, visant à leur redonner une qualité physique et biologique satisfaisante.