En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Saint-Laurent

Saint-Laurent
Saint-Laurent

Fleuve d'Amérique du Nord, émissaire du lac Ontario.

Son cours, long de 570 km, est prolongé par un long estuaire qui s'ouvre sur le golfe du Saint-Laurent. Il est caractérisé par des expansions lacustres, des îles et des rapides (dénivellation cumulée de 68 m entre le lac Ontario et Montréal). Son bassin comprend celui des Grands Lacs et ceux de ses affluents, Saint-Maurice et Outaouais : au total plus d'un million de km2. Son débit atteint 6 000 m3s à Ogdensburg et 10 200 m3s à Québec. Quoique pondéré par les lacs, le régime comporte un maximum en mai (fonte des neiges) et un minimum en février (rétention nivale). Le fleuve est pris par les glaces entre novembre ou décembre et la mi-avril. De grands travaux d'aménagement ont fait du fleuve une artère vitale du continent : approfondissement du chenal entre Québec et Montréal, surtout aménagement de la Voie maritime du Saint-Laurent (en amont de Montréal) dans la section des rapides, agrandissement du canal Welland (qui rattrape la dénivellation de 100 m entre les lacs Érié et Ontario), écluses du Soo (Sault-Sainte-Marie), de sorte que les navires océaniques de 25 000 t peuvent relier les ports des Grands Lacs à ceux d'outre-mer sans rupture de charge. Le trafic atteint 38 Mt dans la Voie maritime, 40 Mt dans le canal Welland et plus de 100 Mt, au total, entre la tête des Lacs et les ports de l'estuaire (Baie-Comeau, Port-Cartier, Sept-Îles). Le trafic des minerais, pâtes à papier et papiers à la montée, des céréales et du soja à la descente s'effectue par des navires spécialisés, les lakers.

Les fonctions de transbordement de Québec, et surtout de Montréal, menacées par la Voie maritime, ont été revivifiées par les progrès de la navigation d'hiver sur le fleuve depuis les années 1960. Voie maritime et Grands Lacs restent fermés à la navigation en hiver. Les dénivellations du profil, contournées par des canaux pourvus d'écluses le long de la Voie maritime, sont aussi exploitées pour produire de l'énergie hydroélectrique.