En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Clarée

Cette rivière des Hautes-Alpes (30 km), naît au col des Rochilles à 2 450 mètres d'altitude, dans un petit lac appelé la Mère de l'eau.

Elle suit un cours parallèle à celui de la Guisane vers Lacha. Après Plampinet, la Clarée suit un cours presque rectiligne, jusqu'à son confluent avec la Durance, simple petit ruisseau qui doit aux erreurs des historiens antiques d'avoir usurpé ce nom aux dépens de son affluent.

LA VALLÉE DE LA CLARÉE

Également connue sous le nom de vallée de Névache, de Annevasca Valle (la « vallée enneigée »), la vallée de la Clarée comprend les communes de Val-des-Prés et de Névache, la plus vaste des Hautes-Alpes. L'ampleur de la dépression, qui a permis à Névache et à ses hameaux de s'installer sur un adret abrité, laisse penser qu'il s'agit moins d'une cluse que d'une interruption de la chaîne.

La vallée de la Clarée constitue un exemple de vallée glaciaire en auge, avec son fond plat, très large, ses parois en forte pente, ses terrasses et replats. Le cirque terminal comprend un grand nombre de lacs (Laramon, Serpent, Thures, Rochilles, Béraudes, lac Blanc, lac Long, lacs Ronds, etc.). Des forêts de pins sylvestres, de mélèzes, de pins à crochet et de pins cembro recouvrent les versants de la vallée.