En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Besbre

Rivière du Bourbonnais, affluent de la rive gauche de la Loire avec laquelle elle conflue sur la commune de Diou (Allier), au sud de Bourbon-Lancy. Bassin versant de 762 kms2. Long de 97 kilomètres, son cours marque longtemps la frontière entre les départements de l'Allier et de la Saône-et-Loire.

Elle prend sa source dans la montagne Bourbonnaise, au pied du puy de Montoncel (1 287 m), au cœur des Bois Noirs ; puis, séparant les Bois Noirs des monts de la Madeleine, elle coule dans une faille du horst du Forez, traverse le pays de Lapalisse selon une direction sud-est - nord-ouest en drainant de nombreux cours d'eau, principalement sur sa rive droite (Barbenan, Andan, Petite Têche,…). S'extrayant de la Montagne Bourbonnaise au Breuil, elle adopte ensuite un fond plat, de largeur irrégulière (jusqu'à 400 m) et une pente très faible (environ 0,25 %). Sa vallée, d'abord fermée, au fond souvent inaccessible, s'élargit à partir de Lapalisse, devient moins profonde (50 m) et de tracé plus régulier. Sur son cours, le barrage de Saint-Clément alimente une centrale hydroélectrique dont la production peut atteindre 2 à 20 mégawatts.

Sa vallée est jalonnée d'un grand nombre de châteaux : outre celui de Lapalisse, on peut encore citer ceux de Thoury (xiiie-xvie s.) et de Beauvoir (xiiie-xve s.) à Saint-Pourçain-sur-Bresbe, celui de Jaligny-sur-Bresbe (xive-xvie s.), etc. Près de Jaligny, le site préhistorique de Châtelperron a donné son nom à une industrie du Paléolithique supérieur, le castelperronien (35 000 ans avant J.C.).