En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Étienne de Blois

(vers 1097-Douvres 1154), roi d'Angleterre (1135-1154), fils d'Étienne, comte de Blois et d'Adèle, fille de Guillaume le Conquérant, sœur d'Henri Ier.

Henri Ier a légué ses domaines à sa fille Mathilde. Mais celle-ci et son second mari, l'Angevin Geoffroi Plantagenêt, sont détestés en Angleterre. Étienne, très populaire, s'empare facilement de la succession, mais il doit payer sa couronne par des concessions. Sa faiblesse est exploitée par les Gallois et les Écossais, par les factions normandes, puis, en Angleterre même, par le parti angevin, dirigé par Robert de Gloucester.

La guerre civile éclate en 1139, plongeant le royaume dans l'anarchie, tandis que Geoffroi d'Anjou conquiert la Normandie. La mort de Gloucester, en 1147, sauve Étienne, encore que la Normandie soit solidement tenue par son rival angevin. Un nouveau sursis lui est accordé par l'hostilité naissante entre le roi de France Louis VII et Henri Plantagenêt, fils et héritier de Geoffroi et de Mathilde. Mais en 1153 la lutte reprend. La mort d'Eustache, fils unique d'Étienne, permet d'établir un compromis. Henri II, héritier légal, succède à Étienne.

Pour en savoir plus, voir les articles Angleterre, Plantagenêt.