En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Louis de Nogaret de la Valette, duc d'Épernon

Homme de guerre et homme d'État français (château de Caumont 1554-Loches 1642).

Mignon d'Henri III, il fut comblé de charges par le roi, qui lui donna l'amirauté de France (1587), les gouvernements de Metz (1583), de Provence (1586), de Normandie, d'Angoumois, d'Aunis et de Saintonge (1587). Présent aux côtés d'Henri IV lors de son assassinat (1610), il contribua à faire proclamer régente Marie de Médicis. Gouverneur de Guyenne (1622), il fut rendu responsable de l'échec de Fontarabie (1638) par Richelieu, qui le fit exiler à Loches.

Son fils, Bernard de Nogaret de La Valette, duc d'Épernon (Saintes 1592-Paris 1661), lieutenant général à l'armée de Condé (1638), fut également disgracié après cet échec et condamné à mort par contumace (1639). Réhabilité (1643), gouverneur de Guyenne (1634-1651 et 1660-1661) et de Bourgogne (1651-1661), il s'aliéna l'opinion bordelaise par ses abus de pouvoir, qui provoquèrent une révolte populaire à Bordeaux (1651-1653) lors de la Fronde.