En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mouhyi al-dîn Abou Mohammad ibn Abî Salih Jengi Dost, puis Abd al-Qadir al-Jilani ou Mouhyi al-dîn Abou Mohammad ibn Abî Salih Jengi Dost, puis Abd al-Qadir al-Djilani

Mystique soufi, prédicateur et théologien musulman d'origine iranienne (dans le Gilan, Iran, 1077-Bagdad 1166).

À Bagdad, où il était venu faire des études religieuses, il fonda ensuite sa propre madrasa et s'acquit une immense célébrité, communiquant sa ferveur aux foules qui l'entendaient prêcher dans la capitale abbasside, où de nombreux miracles lui furent attribués. Le rayonnement de sa prédication – prolongé après sa mort par les recueils de ses sermons – le firent considérer comme le Qoutb, « l'axe spirituel » et le Ghawith al-azam, « le Secours suprême » de son époque. Ce « sultan des saints » fit œuvre de théologien dans un recueil d'exhortations, Foutouh al-Ghayb, ou « Révélation de l'invisible », et dans sa Ghunya, où il expose une doctrine de soumission absolue au message de Mohammed. Il fonda l'ordre soufi qui porte son nom et la puissante confrérie (tariqah) des Qadiriya (Qadiriyyah), encore répandue dans presque tous les pays musulmans.

Sa tombe, à Bagdad, est aujourd'hui encore le lieu d'une grande vénération.