En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Yared

Musicien français (Beyrouth 1949).

Orchestrateur, arrangeur de musique de variétés et compositeur prolifique, Gabriel Yared doit sa notoriété de musicien de cinéma à Jean-Luc Godard, qui lui commande une partition pour Sauve qui peut (la vie), en 1979. À partir de ce film, la diversité de sa culture musicale et son étonnante facilité d'écriture lui permettent de multiplier les œuvres pour des cinéastes divers comme Costa-Gavras (Hanna K.) en 1983 ou Richard Dembo (la Diagonale du fou) en 1984, mais aussi Youssef Chahine (Adieu Bonaparte) en 1985 ou Robert Altman (Beyond Therapy) en 1987. Nourri de musique orientale mais imprégné de tous les courants, capable de conjuguer des répertoires aussi différents que musique classique et rock, Yared réalise une synthèse libre des genres avec un certain sens de l'éclat sonore. Et s'il lui arrive de concevoir des bandes-son anodines qui s'apparentent plutôt à des fonds sonores, plus proches de musiques d'accompagnement, il sait créer des thèmes inédits non dénués de puissance évocatrice comme il le fit pour la Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix (1983). En 1987, il écrit une remarquable partition pour Agent trouble de Jean-Pierre Mocky, véritable pastiche des compositions de Bernard Herrmann, qui s'accorde harmonieusement avec l'univers du cinéaste et la linéarité du film.