En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wu Ta-you

Physicien chinois (près de Panyu, province du Guangdong, 1907-Taipeh, Taiwan, 2000).

Après de brillantes études à l'université Nankai, à Tianjin, il obtint son doctorat ès sciences physiques à l'université du Michigan en 1933 et, l'année suivante, enseigna sa discipline à l'université de Pékin.

S'opposant à l'occupation japonaise, il se réfugia dans le Sichuan et, en 1938, devint professeur de physique à l'université unifiée du Sud-Ouest, qui, pendant les années de guerre, regroupait de nombreux étudiants fuyant les zones occupées par les japonais. Après la Seconde Guerre mondiale, il retourna aux États-Unis où il occupa plusieurs chaires, notamment à l'université Columbia, à New York, puis à l'université de New York. En 1949, il accepta une invitation du Centre national de recherches en physique théorique du Canada. Entre temps, il fut élu membre de l'Institut des études avancées de Princeton. Quatorze ans après, il revint aux États-Unis où il enseigna à l'Institut polytechnique de Brooklyn, à New York, puis à l'université d'État de New York, à Buffalo, jusqu'en 1978.

Rentré définitivement en République de Chine (Taiwan), il fut nommé président de l'Academia Sinica en 1983. Dix ans plus tard, il se retira, cédant son poste à un de ses plus brillants élèves, Lee Yuan Tseh, lauréat du prix Nobel de chimie en 1986.

Parmi ses élèves, on compte également Yang Chen Ning et Lee Tsung Dao qui reçurent en 1957 le prix Nobel de physique.

Wu Ta-you a publié Spectres de vibration et structures des molécules polyatomiques (en collaboration avec le physicien japonais Omura, 1963), une célèbre étude Théorie quantique de la dispersion, et Équations cinétiques des gaz et des plasmas (1966).