En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carl Woese

Microbiologiste américain (Syracuse, N. Y., 1928).

En 1977, alors professseur à l'université de l'Illinois à Urbana, il eut l'idée d'appliquer les techniques de génétique moléculaire à l'analyse des relations phylogénétiques entre divers groupes de procaryotes, en utilisant l'ARN ribosomal (ARNr) pour dresser l'histoire de ce groupe très ancien. Il découvrit alors non seulement que certains de ces organismes (« extrêmophiles » : halophiles, thermophiles et méthanogènes) ne tombaient pas dans le groupe phylogénétique défini par les autres bactéries, mais qu'ils différaient également des eucaryotes.

Ces observations le conduisirent à découvrir que le monde vivant ne se divisait pas seulement – comme on le croyait jusqu'alors – en deux règnes, sur la base de la présence ou l'absence d'un noyau, mais plutôt en trois domaines « primitifs » : les bactéries, les eucaryotes et un troisième groupe qu'il désigna sous le nom d'archae (aujourd'hui : archéobactéries).

Membre de l'Académie nationale des sciences des États-Unis (1988), ses découvertes en microbiologie lui valurent de recevoir en 1992 la médaille Leeuwenhoek décernée par l'Académie des sciences des Pays-Bas.