En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Washakie

Chef de la tribu amérindienne des Shoshones (v. 1804-Fort Washakie, Wyoming, 1900).

Après avoir vécu avec son père dans la tribu des Umatillas, Washakie rejoignit finalement la tribu des Shoshones, à laquelle appartenait sa mère. C'est là qu'il reçut le nom de Washakie qui signifie « Celui qui abat le bison qui court » ou selon d'autres sources, « la Gourde du joueur ».

Grâce à ses capacités et à ses exploits guerriers, il devint en 1843 le chef des Shoshones de l'est. Il prit rapidement conscience que, pour servir au mieux son peuple, il devait coopérer pleinement avec les Blancs. Il essaya donc d'être toujours amical avec eux. Ses efforts pour aider et protéger les pionniers se dirigeant vers la Californie sont attestés par un document portant la signature de plus de 9 000 colons.

En 1876, à la tête de 200 de ses guerriers, il se joignit aux troupes du général Crook lors de la campagne contre les Sioux. Autocrate, exerçant un contrôle inflexible sur son peuple, il ne se faisait pourtant aucune illusion quant à la véritable nature de sa relation avec les Blancs. Il mourut à Fort Washakie, dans le Wyoming, le 20 février 1900.