En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tran Duc Thao

Philosophe vietnamien (Hanoi 1917-Paris 1993).

Après avoir étudié la phénoménologie de Husserl, il écrit des articles dans la revue les Temps modernes, où sont également publiés ses entretiens avec J.–P. Sartre sur les rapports entre l'existentialisme et le marxisme. Délégué général de la section vietnamienne des résistants de la Main-d'œuvre immigrée (MOI) en 1945, puis arrêté, il est engagé dans les maquis indochinois et participe, en 1956, à la « révolution des cent fleurs ». Doyen de la faculté d'histoire de Hanoi (1954), puis interdit d'enseignement et de publication, il ne put publier ses ouvrages, Phénoménologie et matérialisme dialectique et Recherches sur l'origine du langage et de la conscience, qu'en France. Auteur de nombreux articles dans la revue la Pensée, il écrit, lors de son retour en France en 1991, un essai intitulé la Formation de l'homme.