En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodore Ier Lascaris

(?-1222), premier empereur byzantin de Nicée (1204, en fait 1208-1222).

À la prise de Constantinople (avril 1204), dont il vient d'être élu empereur, il s'installe à Nicée, mais les croisés lui enlèvent le nord-ouest de l'Asie Mineure. Vainqueur de David Comnène, empereur de Trébizonde, qu'il empêche d'occuper Nicomédie (1205), il s'allie à Jean II Kalojan Asen et s'empare de Cyzique et de Nicomédie, que l'empereur latin d'Orient Henri de Flandre et de Hainaut lui abandonne (trêve de juin 1207). Il se fait alors couronner empereur à Nicée (avril 1208).

Inquiet de sa puissance, le sultan d'Iconium Keyhüsrev Ier (→ Konya) s'entend contre lui avec les Latins. Théodore s'allie alors avec Léon II, roi de Petite Arménie, menacé par les Turcs et bat ceux-ci près d'Antioche du Méandre (1210). Battu en revanche par les Latins en Mysie (octobre 1211), il annexe, en 1214, une large bande de territoire le long de la mer Noire au détriment des Comnènes de Trébizonde. Il tente en vain de reprendre Constantinople par la diplomatie, puis fait la paix avec l'empereur Robert de Courtenay (1222).

Par ailleurs, Théodore Ier Lascaris fait de l'empire de Nicée l'exacte réplique de l'ancien Empire byzantin ; il octroie l'autocéphalie à l'Église serbe, sous la direction de saint Sava (1219), et tente de restaurer l'union des Églises (1214-1220).

Pour en savoir plus, voir l'article empire de Nicée.