En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodora

Michel III et sa mère Théodora
Michel III et sa mère Théodora

(?-867), impératrice régente de Byzance (842-856) pendant la minorité de son fils Michel III.

Contrairement à la dernière volonté de son époux, l'empereur iconoclaste Théophile, elle accepte (pour sauver le trône de son fils) de convoquer un concile (février 843), qui rétablit le culte des images (→ iconoclasme). En revanche, elle lutte avec énergie contre les hérétiques, persécutant les pauliciens d'Asie Mineure ; cette politique les fait pactiser avec les musulmans, ce qui affaiblit la défense de l'Empire. L'impératrice s'efforce pourtant d'affaiblir les positions de l'islam, mais ne peut sauver la Sicile (842-847).

Elle fait entamer la pacification et la conversion des Slaves du Péloponnèse (v. 847). Son frère, Bardas, soutenu par Michel III, fait assassiner son conseiller Théoctistos (856) et la contraint à se retirer dans un monastère (858).

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.