En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Tabucchi

Écrivain italien (Pise 1943-Lisbonne 2012).

Tabucchi a débuté sa carrière avec les romans Piazza d'Italia (1975) – une histoire de l'Italie à travers un village et une famille – et Il piccolo naviglio (1978, trad. fr. le Petit Navire). Ses recherches sur les thèmes du double et de l'équivoque – que l'on retrouve dans les recueils le Jeu de l'envers (1981 et 1988), Petits Malentendus sans importance (1985), l'Ange noir (1990) et dans le court roman Nocturne indien (1984) – lui apportèrent un joli succès.

Diplômé de littérature portugaise et directeur de l'Institut italien de Lisbonne, il a traduit et édité en italien, au cours des années 1980, de nombreux textes de Fernando Pessoa. La vie et l'œuvre de cet auteur ont d'ailleurs exercé une profonde influence sur Tabucchi, dont les recherches psychologiques – notamment l'étude passionnante sur l'œuvre de Pessoa, Une malle pleine de gens (1990) – se retrouvent dans la Femme de Porto Pim et autres histoires (1983), le Fil de l'horizon (1986) et les Oiseaux de Fra Angelico (1987).

Tabucchi a également publié une anthologie des poètes surréalistes portugais, La parola interdetta (1971) et un volume sur le théâtre, Il teatro portoghese del dopoguerra (1976). Il mène des expérimentations originales entre théâtre et poésie (les Dialogues manqués, 1988). Grand voyageur, il fait partie de cette génération d'écrivains italiens qui se sont éloignés des schémas traditionnels de la littérature de leur pays et n'ont pas hésité à puiser leur inspiration dans ce que leur offrait le monde.

Nocturne indien, adapté par Louis Gardel et Alain Corneau, a été porté à l'écran par celui-ci sous le même titre, en 1989.

Récompensé par plusieurs prix, dont le prix Médicis étranger en 1987 (pour Nocturne indien) et le prix européen Jean Monnet en 1994, Tabucchi est encore l'auteur de : Requiem (en portugais, 1991 ; en italien, 1992), Rêves de rêves (1992), Pereira prétend (1994), la Tête coupée de Damasceno Monteiro (1997), Tristano meurt (2004) ou encore Le temps vieillit vite (2009).