En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Oswaldo Soriano

Écrivain argentin (Mar del Plata 1943-Buenos Aires 1997).

À dix-sept ans, il entame une carrière de joueur de football mais préfère s'adonner à son sport favori : la lecture. À vingt-six ans, il abandonne son métier et sa famille pour entrer à l'Opinion, célèbre journal de Buenos Aires. Il publie son premier roman en 1972 (Je ne vous dirai pas adieu, paru en France en 1978), à travers lequel il impose son style féroce et dépouillé. Poussé par le coup d'État de 1976 à fuir son pays, il s'installe en France, où il publie, en 1981, Quartiers d'hiver, suivi de Jamais plus de peine ni d'oubli (1982). En 1984, il retourne dans une Argentine à nouveau démocratique et participe à la création de Pagina 12, journal d'opposition au gouvernement de Carlos Menem. Traduits en quinze langues, ses sept romans, dont la Révolution des gorilles (1991) et Une ombre en vadrouille (1994), le placent parmi les meilleurs auteurs de sa génération.