En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Helen Folasade Adu, dite Sade

Mannequin et chanteuse de variété jazzy britannique (Ibadan, Nigeria, 1959).

Magnifique jeune femme métissée, fille d'un universitaire nigérian et d'une Britannique, Sade (prononcez Shar-Day) déboule sur la scène internationale au début des années 1980 avec un cocktail de jazz cool et de bossa nova, dont le rythme feutré et le déhanchement subtil séduisent vite un public lassé, semble-t-il, des excès sonores du rock. Installée en Angleterre depuis 1963, après le divorce de ses parents, elle devient chanteuse, par hasard, en 1981, au sein du groupe Arriva, après avoir été mannequin et créatrice de mode. Fortement influencée par Peggy Lee, Julie London (dont elle reprend le Cry Me A River), Nina Simone, Astrud Gilberto et surtout Billie Holiday, elle construit peu à peu, avec le groupe funk Pride (composé des musiciens qui l'accompagneront ensuite sous son propre nom), un répertoire basé sur la sensualité, l'intimisme et la sophistication. En 1983, elle est remarquée par la firme Epic, qui la signe aussitôt. Un premier single, Your Love Is King, sort en février 1984, suivi, en juillet, de l'album Diamond Life. Des titres comme Smooth Operator ou Your Love Is King, soutenus par des clips à l'érotisme soft, deviennent vite des succès internationaux. Sa participation au Band Aid, le 13 juillet 1985 au stade de Wembley, et la sortie, en novembre suivant, de son deuxième album, Promise, confirment son statut de « Queen Of Cool ».

Frisson. The Sweetest Taboo et The First Time, en dépit de l'hostilité des puristes de jazz, qui trouvent sa présence scénique peu convaincante, séduisent le public de l'Olympia au printemps 1986. Après avoir obtenu le Grammy awards de la révélation féminine de l'année et vendu des millions d'albums dans le monde, elle s'installe à Madrid, où elle épouse un riche producteur de films. En 1987, on la voit dans le film de Julian Temple, Absolute Beginners, au côté de David Bowie. L'année suivante, son mariage s'avérant un échec, elle achète une vieille maison dans le nord de Londres et enregistre un nouvel album, Stronger Than Pride, où elle prend une orientation différente, plus rhythm and blues. Sa vie sentimentale tumultueuse l'éloigne quelque peu de la musique et elle ne sort son quatrième album, Love Deluxe, qu'en 1992. Elle y renoue avec l'atmosphère languissante de ses débuts et No Ordinary Love ou Feel No Pain atteignent vite la tête des hit-parades.