En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Pierre Ramel

Général français (Cahors 1768-Toulouse 1815).

Commandant de la Garde du Corps législatif (Conseil des Cinq-Cents et Conseil des Anciens), il tenta de s'opposer au coup d'État du 18 fructidor (1797) ; proscrit par le Directoire et déporté en Guyane, il s'évada et rentra en France après le 18 brumaire (1799). Il participa à plusieurs campagnes sous l'Empire et fut promu maréchal de camp par Louis XVIII, à qui il resta fidèle pendant les Cent-Jours. Nommé maréchal de camp, il fut assassiné par des bandes royalistes, les Verdets, partisans du comte d'Artois, dont il tentait d'empêcher les violences.