En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sir Walter Raleigh ou sir Walter Ralegh

Courtisan, navigateur et écrivain anglais (Hayes, Devon, vers 1554-Londres 1618).

Après avoir fait ses premières armes avec les huguenots français (1569), il est introduit à la Cour par son demi-frère sir Humphrey Gilbert, pionnier de l'effort colonial élisabéthain en Amérique du Nord. Il est remarqué par la reine, qui lui donne le commandement d'une compagnie en Irlande (1580-81) et devient un favori de premier plan en 1582.

Élisabeth Ire le dote aussitôt de ressources, qu'il utilise principalement pour tenter de fonder en Amérique du Nord, à partir de 1584, la première colonie anglaise permanente, dans une région (aujourd'hui Caroline du Nord) qu'il baptise « Virginie » en l'honneur de la reine. Il défend avec succès la nouvelle stratégie navale de Drake (raid d'interception aux Açores, 1592).

En 1592, la reine ayant appris que Raleigh s'était secrètement marié, celui-ci est disgracié. Il reprend en 1595 son activité maritime, explore la région des Guyanes, où il croyait devoir découvrir l'Eldorado, et participe avec éclat à l'expédition contre Cadix, en 1596. L'avènement, en 1603, de Jacques Ier le fait tomber en disgrâce. Accusé à tort d'intrigues contre le roi, il est condamné à mort ; sa peine est commuée en détention à vie, et il reste à la Tour de Londres jusqu'en 1616, date à laquelle il est relâché pour diriger une exploration de l'Orénoque, à condition qu'elle n'entraîne aucun conflit avec l'Espagne. Mais l'expédition échoue, Raleigh ne trouve pas l'or espéré et entre en conflit avec les colons espagnols. Aussi, à son retour en Angleterre, est-il arrêté, et il ne peut échapper à l'exécution capitale, avant laquelle il prononce un célèbre « dernier discours » qui le fait entrer dans la légende. Il est l'auteur de nombreux écrits (récits de voyages, Histoire du monde [inachevée], poésies).

Pour en savoir plus, voir les articles Élisabeth Ire, grandes découvertes.