En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Park Chung-hee

Homme d'État sud-coréen (Sonsan-gun 1917-Séoul 1979).

Après avoir servi dans l'armée japonaise de 1940 à 1945, il fait carrière dans l'armée coréenne. Membre de la junte qui prend le pouvoir en 1961, il est président intérimaire de la République de Corée de mars à novembre 1963 et devient président en décembre. Réélu en mai 1967, il organise un référendum constitutionnel (octobre 1969) qui lui permet de solliciter un troisième mandat. Réélu le 27 avril 1971, il proclame la loi martiale (octobre 1972) et, le 21 novembre suivant, une réforme constitutionnelle qui lui accorde les pleins pouvoirs. Park Chung-hee sera réélu à deux reprises, en décembre 1972 et en juillet 1978. Son autoritarisme croissant lui vaut des inimitiés au sein même de son entourage et il est assassiné le 26 octobre 1979 par Kim Chae-kyu, chef du service central de renseignements.