En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Adolf Paneth

Chimiste autrichien (Vienne 1887-Vienne 1958).

Il est connu pour avoir introduit l'utilisation de traceurs radioactifs (1912) dans l'étude de divers phénomènes chimiques.

Après avoir obtenu son doctorat à l'université de Vienne (1910), il travailla comme chercheur à l'Institut du radium à Vienne (1912), puis à l'université de Hambourg (1919) et à celle de Berlin (1922). En 1929, il fut nommé directeur des laboratoires de chimie de l'université de Königsberg. Après l'arrivée d'Hitler au pouvoir, il émigra en Angleterre où il fut nommé professeur à l'Imperial College of Science and Technology de Londres (1933), puis à l'université de Durham (1939). En 1953, il retourna en Allemagne pour diriger le département de chimie de l'Institut Max Planck, à Mayence.

Grâce à la technologie des traceurs radioactifs qu'il avait développée avec G. von Hevesy, il découvrit et isola de nouveaux hydrures métalliques (1918-1922) et put confirmer l'existence de radicaux libres dans la décomposition thermique des composés organiques (1929).

Il mit également au point une méthode de datation des roches et des météorites en s'appuyant sur le dosage de l'hélium, et s'intéressa à l'étude de la composition chimique de la stratosphère.

Outre un grand nombre d'articles scientifiques dans les revues spécialisées, il a publié plusieurs ouvrages fondamentaux : Lehrbuch der Radioaktivität (en collaboration avec G. von Hevesy, 1923) ; Radioelements as Indicators and Other Selected Topics in Organic Chemistry (1928) ; The Origin of Meterorites (1940).