En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Philippe Joseph, duc d'Orléans

dit Philippe Égalité

Louis Philippe Joseph, duc d'Orléans, dit Philippe Égalité
Louis Philippe Joseph, duc d'Orléans, dit Philippe Égalité

(Saint-Cloud 1747-Paris 1793), arrière-petit-fils du duc Philippe II, époux de Louise Marie Adélaïde de Bourbon-Penthièvre.

Ouvert à toutes les nouveautés, franc-maçon (grand maître en 1786), il servit d'abord dans la marine. Bientôt, il se montra opposant résolu à l'Assemblée des notables (1787), puis aux États généraux, où il fut député de la noblesse. Il fit du Palais-Royal un centre d'intrigues, peut-être avec l'ambition de remplacer Louis XVI. Il dut s'exiler en Angleterre d'octobre 1789 à juillet 1790. Élu député de Paris à la Convention (septembre 1792), il prit le nom de « Philippe Égalité » et vota la mort du roi son cousin. Mais, quand son fils, le futur roi Louis-Philippe, déserta avec Dumouriez, il fut arrêté (avril 1793), puis condamné à mort et guillotiné (novembre 1793).