En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaston, duc d'Orléans

Gaston, duc d'Orléans
Gaston, duc d'Orléans

Prince français (Fontainebleau 1608-Blois 1660), troisième fils d'Henri IV et frère de Louis XIII, duc d'Anjou, puis d'Orléans (1626), héritier du trône jusqu'à la naissance du futur Louis XIV (1638).

Duc d'Anjou puis d'Orléans (1626), il prend le titre de Monsieur à la mort de son frère Nicolas (1611). Héritier du trône jusqu'à la naissance du dauphin (futur Louis XIV) [1638], il épouse en 1626 Marie de Bourbon, duchesse de Montpensier, qui meurt peu après lui avoir donné une fille, Anne Marie Louise, la Grande Mademoiselle.

Intelligent et cultivé mais faible, versatile et ambitieux, il entre dans la plupart des intrigues et complots ourdis contre Richelieu (complots de Chalais [1626], révolte du duc de Montmorency [1632], conjuration des comtes de Soissons et de Montrésor [1636] et celle de Cinq-Mars [1642]), puis contre Anne d'Autriche et Mazarin, n'hésitant pas à s'allier aux ennemis de la France, Philippe IV d'Espagne et Charles IV de Lorraine, dont il épouse la sœur Marguerite (1632). Mais sa pusillanimité fait échouer tous les complots et le conduit à abandonner ses complices, voire à les dénoncer pour être absous.

Nommé lieutenant général du royaume après la mort de Louis XIII (1643), il est activement mêlé à la Fronde, pendant laquelle il est le jouet de toutes les factions. À la fin des troubles, Louis XIV l'exile à Blois (1652), où il mourra.

Pour en savoir plus, voir l'article maisons d'Orléans.