En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abel Niépce de Saint-Victor

Physicien et chimiste français (Saint-Cyr, près de Chalon-sur-Saône, 1805-Paris 1870).

Neveu de Nicéphore Niépce, il est en garnison à Montauban comme lieutenant lorsqu'il imagine un procédé de teinture au fustet, qui est adopté par le ministère de la Guerre. Il obtient alors sa mutation à la Garde municipale de Paris pour continuer ses recherches. En 1845, il s'occupe d'héliogravure, et, en 1848, il communique à l'Académie des sciences un procédé de photographie sur verre, permettant d'obtenir des négatifs plus fins et plus contrastés que ceux au collodion : il étale sur une plaque de verre une légère couche d'albumine, qu'il imbibe d'iodure d'argent ; la plaque ainsi préparée sert à obtenir une image négative ; une fois fixée, elle permet la reproduction sur papier d'épreuves positives. Par la suite, Niépce de Saint-Victor met encore au point un procédé d'héliogravure sur métaux (1853) et des méthodes de tirage des clichés en diverses couleurs.