En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nguyên Van Thiêu

Général et homme d'État vietnamien (Phan Rang 1923-Boston 2001).

L'un des acteurs du renversement de Ngô Dinh Diêm, il est en 1965 vice-président du Conseil et ministre de la Défense, puis président de la junte mise en place par le général Nguyên Cao Ky. Il devient chef de l'État de la République du Viêt Nam (Viêt Nam du Sud) en 1967. En 1968, il accepte la conférence de Paris sur le Viêt Nam. Réélu en 1971, il ne parvient pas à maîtriser le mécontentement populaire et le marasme économique. Il est contraint par les Américains de signer les accords de Paris (1973). Incapable de faire face à l'offensive communiste de février 1975, acculé à la démission, il se réfugie à Londres (avril 1975).