En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jules Méline

Homme politique français (Remiremont 1838-Paris 1925).

Député opportuniste (1872-1903), sous-secrétaire d'État à la Justice (1876-1877), il défend une politique protectionniste qui aboutit aux tarifs de 1881. Ministre de l'Agriculture (1883-1885), il fait voter les droits sur les sucres et les blés étrangers et crée le Mérite agricole. Président de la commission des Douanes, il est chargé du rapport général sur les tarifs douaniers qui aboutit à ce que l'on a appelé les « tarifs Méline » (1892) : la loi fixait les marges de droit applicables aux produits importés. Chef du gouvernement, il s'occupe en priorité de l'agriculture, encourage le mutualisme et fait voter la loi de 1898 sur les indemnités en cas d'accident de travail. Hostile à la révision du procès de Dreyfus (→ affaire Dreyfus), il se retire après les élections de 1898. Sénateur de la gauche démocratique (1903-1925), il est de nouveau ministre de l'Agriculture (1915-1916). Il a publié le Retour à la terre (1905).

Pour en savoir plus, voir l'article IIIe République.