En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Muhammad V ou Mohammed V

(Fès 1909-Rabat 1961), sultan (1927), puis roi (1957-1961) du Maroc, troisième fils et successeur de Mulay Yusuf.

Il gouverne d'abord en plein accord avec la France, qu'il soutient de son influence durant la Seconde Guerre mondiale, ce qui lui vaut le titre de « compagnon de la Libération ». Mais, estimant l'heure venue pour le Maroc de sortir de la tutelle coloniale, il donne dès 1944 sa caution à l'Istiqlal et se prononce en 1952 pour l'indépendance. Déposé (1953), il est exilé en Corse (1954), puis à Madagascar et est remplacé par Muhammad ibn Arafa (vers 1890-1976). Son départ ayant aggravé la situation, la France le rappelle (1955) et reconnaît (2 mars 1956) – suivie de l'Espagne (7 avril) – l'indépendance du Maroc. Proclamé roi du Maroc (août 1957), Muhammad V mène une politique prudente et nuancée. En 1960, il prend la direction du gouvernement, auquel il associe son fils Hasan, et futur successeur, comme vice-président du Conseil.