En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean de Morvillier

Prélat et homme d'État français (Blois 1506-Tours 1577).

Fils d'un procureur de Louis XII, il mena parallèlement une carrière ecclésiastique et de magistrature : membre du Grand Conseil, il fut maître des requêtes de l'hôtel du roi, ambassadeur à Venise (1546). Il fut nommé évêque d'Orléans (1552), mais n'y exerça jamais de charge pastorale et finit par résigner son évéché en faveur d'un des vicaires généraux qu'il avait délégués pour le suppléer. Il fit partie de la délégation française, dirigée par le cardinal de Lorraine, qui participa à la dernière phase du concile de Trente (fin 1562-fin 1563). Il exerça par interim la charge de garde des Sceaux après la mort du chancelier François Olivier (1560), puis de nouveau après la disgrâce de Michel de L'Hospital (1568). Membre du Conseil d'État depuis 1563 (puis du Conseil de régence après l'avènement de Charles IX), il présida le Conseil en l'absence du roi et joua un rôle actif dans les conférences qui se tinrent à Paris en 1575 avec les représentants des Malcontents et des protestants. Redoutant l'ébranlement de l'État occasionné par la guerre civile, il fut toujours partisan d'une politique prudente et modérée, visant à conforter le prestige royal et le pouvoir monarchique.