En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Stanley Morison

Typographe britannique, créateur des caractères Times (Wanstead, Essex, Royaume-Uni, 1889-Londres 1967).

Le caractère Times apparaît pour la première fois dans le quotidien britannique auquel il doit son nom le 3 octobre 1932. Depuis, le Times New Roman est devenu probablement le caractère le plus répandu dans le monde. Mais on ignore généralement le nom de son auteur, Stanley Morison, qui avait été embauché par le journal trois ans plus tôt. Son premier travail avait été de remodeler la présentation du journal. Après une étude de lisibilité des caractères, des essais sont effectués avec du Plantin, du Baskerville et du Perpetua. Morison convainc de la nécessité de mettre en œuvre un nouveau caractère, dont il dessinera en 1931 les ébauches que finalisera Victor Lardent.

Bien que le Times soit le seul caractère que Stanley Morison ait conçu, ce dernier, qui garde une fonction de conseiller typographique au Times jusqu'en 1960 a exercé une influence considérable (bien que méconnue) dans le monde de l'imprimé : par son travail à la fonderie Monotype où il remet à l'honneur des caractères qui ont marqué l'histoire comme le Baskerville, le Bembo, le Fournier, par son rôle de conseiller typographique des presses universitaires de Cambridge et par ses écrits.

En effet, cet autodidacte – issu d'un milieu pauvre, il quitte l'école a quatorze ans – est un homme d'étude et de savoir, plutôt qu'un dessinateur de caractères, dont il n'a jamais fait profession. On lui doit de nombreux articles et ouvrages sur la typographie, aussi bien sous ses aspects historiques, théoriques que pratiques : Four Centuries of Fine Printing (1924), First Principles of Typography (1950), John Fell, the University Press and the Fell Types (1967).