En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Mathieu, comte Molé

Homme politique français (Paris 1781-Champlâtreux 1855).

D'une famille de parlementaires, il est sous l'Empire conseiller d'État (1806), préfet (1807), directeur des Ponts et Chaussées (1809) et grand juge (1813). Puis il rallie les Bourbons et devient ministre de la Marine (1817-1818), mais passe vite dans l'opposition. Ministre des Affaires étrangères sous la monarchie de Juillet(août 1830), il se retire en novembre à cause de l'intervention française dans les révolutions européennes.

Devenu un des chefs du parti de la Résistance, il remplace Thiers à la présidence du Conseil, mais laisse en fait Louis-Philippe gouverner (septembre 1836). Les élections de mars 1839, où l'opposition domine, et les attaques de Guizot l'obligent à démissionner.

Quand Guizot démissionne à son tour (février 1848), le roi appelle Molé à former un gouvernement, mais Molé échoue et fait place à Thiers. Député de la droite (1848-1851), il s'oppose au coup d'État du 2 décembre 1851, puis il se rallie à Louis Napoléon. (Académie française, 1840.)

Pour en savoir plus, voir l'article monarchie de Juillet.