En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Slobodan Milošević

Accords de Dayton
Accords de Dayton

Homme d'État serbe (Požarevac, Serbie, 1941-La Haye 2006).

Membre (1959), puis secrétaire de la Ligue des communistes de Yougoslavie (LCY) à partir de 1987, il fonde et préside, après l'éclatement de cette dernière, en janvier 1990, le parti socialiste de Serbie. Président de la République de Serbie (1990-1997), puis de la République fédérale de Yougoslavie (1997-2000), il mène une politique fondée sur l'exaltation du nationalisme serbe.

Inculpé en 1999 par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre en raison de la politique de terreur et de violences menée à l'encontre des civils albanais au Kosovo, il est poursuivi dans son pays pour abus de pouvoir et malversations financières, incarcéré puis transféré au TPIY en juin 2001. Il est successivement inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité pour son rôle dans la guerre en Croatie (1991-1992), et de génocide pour sa responsabilité dans la guerre en Bosnie-Herzégovine (1992-1995).

L'ouverture de son procès (février 2002) – le premier, depuis celui de Nuremberg et celui de Tokyo, à juger un ancien chef d'État devant une cour internationale – marque une étape importante de l'application du droit international (n'empêchant pas sa réélection à l'Assemblée en 2003). Mais Slobodan Milošević meurt en détention, peu avant le terme de procès.

Pour en savoir plus, voir l'article République fédérale de Yougoslavie.