En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel VIII Paléologue

(1224-1282), empereur byzantin à Nicée (1258-1261) puis à Constantinople (1261-1282) après avoir restauré l'empire.

Issu des Comnènes par sa mère, général des empereurs de Nicée Jean III Vatatzès et Théodore II Lascaris, il parvient à l'empire en se faisant associer au jeune basileus Jean IV Doukas Lascaris (1259), après l'assassinat de Georges Muzalon. Iljustifie son usurpation par la victoire remportée à Pelagonia sur le despote d'Épire et le prince d'Achaïe (1259) et, plus encore, par la reprise de Constantinople et la restauration de l'Empire byzantin (1261). Peu après, il fait aveugler et interner Jean IV

Sa politique de rapprochement à l'égard des Génois, la façon dont il se concilie la papauté, la reconnaissance, au concile de Lyon (1274), de la primauté romaine lui permettent de ruiner les efforts de Charles Ier d'Anjou, roi de Sicile, pour s'établir en Épire (1278-1281). Il va rompre de même la coalition formée entre le nouveau pape, Martin IV, la Sicile et Venise, et immobilise les Angevins en provoquant les Vêpres siciliennes (1282). Quand il meurt, la menace occidentale a disparu, mais le flanc oriental de l'Empire est plus menacé que jamais, notamment par les Turcs.

Pour en savoir plus, voir les articles Empire byzantin : histoire, empire de Nicée.