En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carmen McRae

Chanteuse et pianiste de jazz américaine (New York 1920-Los Angeles 1994).

Elle aborde la musique par des études de piano avant de débuter, en 1943, dans les clubs new-yorkais, notamment au Minton's Playhouse, le berceau du be-bop. En 1944, elle épouse Kenny Clarke et obtient son premier engagement professionnel dans le big band de Benny Carter. Elle passe ensuite chez Count Basie, puis de 1946 à 1949 chez Mercer Ellington. En 1953, après une longue éclipse, elle travaille et enregistre avec le quartette de Mat Mathews et rencontre Tony Scott, avec qui elle se produit quelque temps. Reconnue dès la fin des années 1950 comme l'une des grandes chanteuses de jazz, elle enregistre un grand nombre de disques qui contribuent à asseoir sa réputation (By Special Request avec H. Mann, M. Mathews et K. Clarke ; Torchy avec J. Pleis et R. Burns, 1955 ; Blue Moon avec T. Dameron et J. Mundy, 1956 ; Boy Meets Girls avec Sammy Davis Jr. ; After Glow avec I. Isaacs ; Something to Swing About avec E. Wilkins, 1959). Au cours des années 1960, elle apparaît au côté de Gerry Mulligan sur la scène du Carnegie Hall de New York et se retrouve à l'affiche des plus grands festivals de jazz, notamment celui de Monterey. En 1962, après Lover Man et une première collaboration avec Dave Brubeck, elle participe au show musical The Real Ambassadors, conçu par Dave et Iola Brubeck, où elle côtoie Louis Armstrong. En 1964, elle s'impose au public japonais, qui fait d'elle l'une de ses vedettes préférées. Depuis lors, sa carrière se déroulait au rythme des festivals et des enregistrements (I'm Always Drunk in San Francisco avec Shorty Rogers, Carmen Sings Monk et Sarah, Dedicated to You avec Shirley Horn).