En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mikhaíl Trivólis, dit Maxime le Grec

Moine et humaniste russe d'origine grecque (Árta, Épire, vers 1480-monastère de la Trinité-Saint-Serge, 1556).

Moine du mont Athos, il travailla à Moscou à partir de 1515 à la révision des livres liturgiques. Partisan de la pauvreté et de l'indépendance de l'Église, il fut condamné en 1525 et en 1531.