En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Walter Matthau

nom d'artiste de Walter Matuschanskavasky

Acteur américain (New York 1920-Santa Monica, Californie, 2000).

Il tourna dans plus de 70 films, dont plus d'une dizaine avec son alter ego Jack Lemmon.

Après avoir étudié la comédie au Dramatic Workshop of the New School de New York, c'est sur les scènes de théâtre de Broadway, après la Seconde Guerre mondiale, qu'il parvint tout d'abord à se faire un nom (Ann of the Thousand Days, 1948), avant de débuter à Hollywood en 1955 (l'Homme du Kentucky, B. Lancaster). Son physique particulier le cantonna longtemps dans des rôles de personnages antipathiques (A Face in the Crowd [Un homme dans la foule], E. Kazan, 1957 ; King Creole, M. Curtiz, 1958 ; Charade, S. Donen, 1963). Ce n'est qu'à partir des années 1960 – et grâce à ses rôles sur scène – qu'il se vit bientôt proposer des rôles dans des comédies où ses mines fourbes et rusées firent merveille : Un, deux, trois (B. Wilder, 1961), The Fortune Cookie (la Grande Combine, id., 1966) - qui lui valut un Oscar du meilleur second rôle -, A Guide for the Married Man (G. Kelly, 1967), The Odd Couple (Drôle de couple, G. Saks, 1968). Billy Wilder fit à nouveau appel à lui, comme partenaire de Jack Lemmon, notamment dans The Front Page (Spéciale première, 1974) et Buddy Buddy (1981).

Parmi ses autres films, on peut encore citer Pirates (R. Polanski, 1985), JFK (O. Stone, 1991) et Grumpy Old Men (D. Petrie, 1993).