En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marcel Maréchal

Acteur et metteur en scène de théâtre français (Lyon 1937).

Fondateur (1958) de la « Compagnie des comédiens du Cothurne », qui deviendra (1975) la « Compagnie Marcel-Maréchal », il affirme sa passion dans le théâtre du verbe à travers des mises en scène d'Audiberti (le Cavalier seul, 1963), de Jean Vauthier (Capitaine Bada, 1966), de Louis Guilloux (Cripure, 1967). Après avoir dirigé à Lyon le théâtre des Marronniers (1960-1968), puis le théâtre du Huitième (1968-1975), il prend, à Marseille, la tête du théâtre du Gymnase (1975-1981), puis du théâtre de la Criée (1981-1994) – qui devient le Théâtre national de Marseille –, avant de devenir directeur du Rond-Point-Théâtre Renaud-Barrault, à Paris (1995-2000). Depuis 2001, il dirige les Tréteaux de France, centre dramatique national itinérant.

Curieux des classiques (la Paix d'Aristophane, Hamlet) comme des contemporains (l'Homme aux sandales de caoutchouc, de Kateb Yacine ; le Fleuve rouge, de Pierre Laville), il cherche à retrouver l'esprit d'un théâtre populaire (Capitaine Fracasse, d'après Gautier ; la Moscketa, de Ruzzante ; les Trois Mousquetaires, d'après Dumas ; la Très Mirifique Épopée Rabelais, d'après Rabelais, 2005) et s'est essayé à l'opéra (Carmen, 1981). Auteur lui-même (Une anémone pour Guignol, 1975 ; l'Arbre de mai, 1985), on lui doit des réflexions sur la Mise en théâtre (1974), des Mémoires (Un colossal enfant, 1992 ; Rhum limonade, 1995) ainsi qu'un livre d'entretiens avec Pascal Lainé : Saltimbanque (2004).