En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mgr Makarios

Mikhail Khristodhoulos Mouskos, en religion Makarios III

Prélat et homme d'État chypriote (Ano Panaghia, près de Pafos, 1913-Nicosie 1977).

Évêque de Kition (Kíti) en 1948, il milita activement pour le rattachement de Chypre à la Grèce (Enôsis). Il fut élu en 1950 archevêque et ethnarque (chef suprême) de l'île, et il ne cessa dès lors de réclamer pour celle-ci le droit à l'autodétermination. Déporté par les Britanniques aux îles Seychelles, il regagna Chypre au moment de l'indépendance et devint président de la République (1959). Il ne réussit pas à éviter les crises graves entre Grecs et Turcs. En 1974, il fut renversé à la suite d'un coup d'État de la garde nationale commandée par des officiers grecs. Il revint au pouvoir au bout de quelques mois, mais, entre-temps, les Turcs avaient occupé près de la moitié du territoire chypriote et l'ethnarque ne pouvait plus exercer son autorité que sur la partie de l'île qui était restée entre les mains des Grecs.