En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaston Ghrenassia, dit Enrico Macias

Auteur-compositeur et chanteur français (Constantine 1938).

Par ses origines pieds-noires et ses racines juives, par les sources d’inspiration et le style musical qui en découlent, Enrico Macias contribue tout naturellement à l’éclosion de la world music. Formé à la tradition du maalouf, la version constantinoise de la musique arabo-andalouse, il s’accompagne de sa guitare pour conquérir le public français mais a également recours à l’ud, le luth arabe. Avec des titres devenus légendaires comme Adieu mon pays (1962), Enfants de tous pays (1963), Paris tu m’as pris dans tes bras (1964), les Filles de mon pays (1965), Non je n’ai pas oublié (1965), Mon cœur d’attache (1966), Noël à Jérusalem (1968), mais aussi les Millionnaires du dimanche (1967), les Gens du Nord (1967) ou Poi Poi Poi (1972), il traverse les décennies et parcourt la planète en délivrant le même message de joie et de fraternité – forme d’œcuménisme moral qui n’est jamais mieux employé que dans son implication en faveur du rapprochement entre Arabes et Juifs. L’espoir de paix, il ne cessera jamais de le cultiver (album Oranges amères, 2003), comme il ne cessera jamais d’être fidèle à son patrimoine musical (album la Vie populaire, 2006).