En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Léon III l'Isaurien

(Germaniceia, Commagène, aujourd'hui Kahramanmaraş, Turquie, vers 675-Constantinople 741), empereur byzantin (717-741).

Il délivra l'Empire en repoussant les Arabes qui assiégeaient Constantinople (août 717-août 718) et réorganisa l'administration. Mais l'interdiction des icônes (édits de 726 à 730) provoqua la querelle des images et fut à l'origine de la rupture avec Rome et de la perte de l'Italie.

Stratège du thème des Anatoliques, il occupe Constantinople et se proclame empereur à l'approbation de tous. Il délivre l'Empire du péril arabe (siège de Constantinople, août 717-août 718, complété par la victoire d'Akroïnon, auj. Afyonkarahisar, 740) et du péril bulgare (accord avec le khan Tervel).

Ayant réprimé des soulèvements en Sicile (718) et à Thessalonique (720), il associe son jeune fils au pouvoir (720) et réorganise l'administration militaire, financière et juridique (code Ecloga, 740). Sa tentative de réforme religieuse (il est le premier à interdire les icônes, édits de 726 à 730) provoque de graves troubles (querelle des images : → iconoclasme), qui entraîneront à long terme la rupture avec Rome et la perte de l'Italie.

Pour en savoir plus, voir l'article Empire byzantin : histoire.