En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andrew Lytle

Romancier américain (Murfreesboro, Tennessee, 1902-Monteagle, Tennessee, 1995).

Membre des « Agrariens » de Nashville, un groupe d'intellectuels qui, dans les années 30, propose, dans son manifeste I'll Take My Stand, le modèle sudiste en remède à la déshumanisation et à la sécularisation de la vie moderne, Andrew Lytle se veut délibérément régionaliste, dénonçant les dangers de l'industrialisation et de l'urbanisation.

Éditeur de la Sewanee Review, il a publié des romans historiques consacrés à la guerre de Sécession dont les plus célèbres sont la Longue Nuit (1936) et la Corne de velours (1957). Il enseigna parallèlement à l'université du Sud, à Sewanee, entre 1942 et 1944, puis dans les années 60 et 70, et compta parmi ses étudiants de futurs écrivains tels que Flannery O'Connor, Madison Jones et Merrill Joan Gerber.