En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Li Longmian

EFEO Li Lung-mien, nom de peintre de Li Gonglin ou Li Kong-lin

Peintre et lettré chinois de l'époque des Song du Nord (vers 1049-vers 1106), il fut également un remarquable collectionneur.

Issu d'une famille de lettrés qui avait donné des hauts fonctionnaires depuis la dynastie des Tang, il passa lui-même les examens nécessaires pour entrer dans la fonction d'État et accéda en 1070 au grade de jinshi, le plus haut dans la hiérarchie des lettrés, et qui lui ouvrait les portes vers les plus hautes fonctions dans l'administration impériale. Cependant, il se retira à Shucheng, dans sa province natale (Anhui), où il s'adonna à la collection des antiquités et à la peinture. Ses sujets de prédilection, traités dans le style élégant de la peinture des lettrés (wenrenhua), renonçant à l'usage de la couleur, furent les chevaux, les paysages, les portraits et les peintures religieuses d'inspiration bouddhiste. On conserve notamment de lui le rouleau du Paysage imaginaire peuplé de fées et d'immortels (Freer Gallery of Art, Washington) et un rouleau du classique Hiaoking, ou Livre de la piété filiale, de Confucius (Metropolitan Museum of Art, New York).