En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marc Levy

Romancier français (Boulogne-Billancourt 1961).

Une vie d'entrepreneur

Marc Levy devient secouriste routier à la Croix-Rouge française (1979), avant de prendre la direction du réseau de secours des Hauts-de-Seine. En 1982, il entreprend de suivre un cursus de gestion et d’informatique à l’université Paris-Dauphine (Paris IX). Il crée, dès sa deuxième année d’études en 1983, sa première entreprise : Logitec France. Il part ensuite pour les États-Unis (1984), où il fonde deux sociétés spécialisées en images de synthèse qu’il implante en Californie et dans le Colorado. De retour en France, il ouvre une unité de carte de traitement d’images à Sophia Antipolis. Mais, perdant bientôt le contrôle de son groupe, il démissionne (1990). Qu’à cela ne tienne : dès l’année suivante, il s’installe à Paris et cofonde avec deux de ses amis Eurithmic-Cloiselec, une société de travaux de finition qui deviendra l’un des cabinets d’architecture de bureau les plus dynamiques de la capitale.

Et si c’était vrai…

Et la littérature dans tout cela ? Elle naît de son désir de laisser à son fils, né en 1989, un roman qu’il pourra lire lorsqu’il sera grand. En 1998, Marc Levy s’attelle donc à l’histoire d’Arthur, le seul homme capable de partager le secret de Lauren, que personne ne voit ni n’entend à part lui. Sur les conseils de sa sœur scénariste, il envoie le manuscrit aux éditions Robert Laffont. Une semaine plus tard, un courrier lui apprend l’heureuse nouvelle : Et si c’était vrai… est accepté. Débute alors ce qu’il est convenu d’appeler un conte de fées pour cet homme de 38 ans dont le père avait été dirigeant de la CGT chez Renault et colleur, à ses moments perdus, d’affiches pour Henri Krasucki : Steven Spielberg, via sa société de production et de distribution DreamWorks, acquiert les droits d’adaptation cinématographique du roman avant même sa sortie. Nous sommes en octobre 1999. En 2000, lors de la parution d’Et si c’était vrai…, le succès est fulgurant : le livre deviendra le roman le plus vendu de l’année en France. En 2005, le film de Mark Waters, Just Like Heaven, produit par Spielberg et interprété par Reese Witherspoon et Mark Ruffalo, est premier au box-office américain lors de sa sortie en salles.

Des romans populaires

Depuis, Marc Levy a quitté son cabinet d’architecture et se consacre entièrement à l’écriture. Soutenant pratiquement le rythme d’un roman par an, il séduit un lectorat de plus en plus nombreux et avide de comédies romantiques à rebondissements. Où es-tu (2001) devient le livre le plus vendu en format de poche en 2003. Sept jours pour une éternité (2003) est le roman le plus vendu en France de l’année. La Prochaine Fois (2004) est vendu à plus de 400 000 exemplaires. Vous revoir (2005), la suite d’Et si c’était vrai…, atteint 700 000 ventes. Mes amis, mes amours (2006) est vendu à plus de 525 000 exemplaires et fait d’objet d’une adaptation pour le grand écran réalisée par la sœur de l’écrivain, Lorraine Levy, avec Vincent Lindon et Pascal Elbé (2008). Les Enfants de la liberté (2007) dépasse également les 500 000 exemplaires. Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites (2008) : 730 000 exemplaires vendus dans l’année.

« Chaque année, fait remarquer l’écrivain et critique Philippe Besson, il vend 500 000 exemplaires de son livre grand format, et l’année suivante, il en écoule autant en poche. Normalement, un best-seller en littérature, c’est 30 000 exemplaires. Tous les ans, il reproduit, version papier, le succès de Bienvenue chez les Ch’tis ! » Aujourd’hui, de fait, Marc Levy est le romancier français contemporain le plus lu dans le monde ; on avance le chiffre faramineux de 17 millions de livres vendus. Ses huit premiers romans ont été traduits en 41 langues. En 2009, son neuvième roman, le Premier Jour, bénéficie d’une première mise en place de 460 000 exemplaires. Il raconte l’histoire d’une archéologue et d’un astrophysicien en quête des origines de l’homme, et conduit le lecteur en Afrique et au Chili, en passant par la Chine, la Grèce, l’Allemagne, Paris et Londres.