En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lee Myung-bak

Lee Myung-bak
Lee Myung-bak

Homme politique sud-coréen (Osaka 1941).

Issu d'un milieu modeste, il entre en 1965 dans le groupe Hyundai et devient, après avoir occupé plusieurs postes de direction, président de Hyundai Construction à l'âge de quarante sept ans. Délaissant le monde des affaires pour la politique, il rejoint le parti démocrate libéral et se fait élire à l'Assemblée nationale en 1992 (réélu en 1996). Maire de Séoul (2002-2006), il entreprend plusieurs travaux de rénovation de la ville et notamment la restauration de la promenade de Cheonggyecheon.

Vainqueur de la primaire interne au grand parti de la Nation (GPN), Lee Myung-bak est élu en décembre 2007 à la présidence de la Corée du Sud avec 48,7 % des suffrages devant Chung Dong-young (26,1 %) du parti Uri. Sa présidence est marquée par une détérioration des relations avec la Corée du Nord, notamment en 2009 et en 2012, malgré la mort en décembre 2011 de Kim Jong-il et le remplacement de ce dernier par son fils Kim Jong-un. En février 2013, Lee Myung-bak laisse la place à Park Geun-hye, candidate également conservatrice et fille de l’ancien président Park Chung-hee.