En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernard Lazare

Écrivain et journaliste français (Nîmes 1865-Paris 1903).

Il participe au mouvement parnassien (la Fiancée de Corinthe, 1888), publia les Entreprises politiques et littéraires (1890), où il soutient certaines thèses anarchistes. Il intervient en faveur de Jean Grave au procès qui est intenté à ce dernier en 1894 (« procès des Trente »), puis collabore au journal les Temps nouveaux, fondé par Jean Grave en 1895. Defenseur des Juifs, il dénonce dans un article intitulé « Le nouveau ghetto » publié dans La Justice (17 novembre 1894) un nouvel état d'esprit antisémite répandu par des esprits simplistes prompts à « établir des rapports de causalité entre des phénomènes qui ne sont que connexes». Entre novembre 1894-août 1896, il publie dans L'Écho de Paris de nombreux articles contre les attaques de Drumont et les « primaires de la pensée ». Après avoir publié au printemps 1894, L'Antisémitisme, son histoire et ses causes, il répond à l'appel de Mathieu Dreyfus et accepte de rassembler des éléments montrant qu'Alfred Dreyfus est innocent. Sa brochure L'erreur judiciaire : la Vérité sur l'affaire Dreyfus publiée en Belgique en 1896 contribue à la révision du procès de Dreyfus.

Pour en savoir plus, voir l'article affaire Dreyfus.